Équipe

 Emmanuelle PEYVEL (porteuse)

Emmanuelle Peyvel est Maître de conférences en géographie à l’université de Bretagne Occidentale, membre du laboratoire Géoarchitecture. Ses recherches en géographie du tourisme et des loisirs portent notamment sur la question de l’apprentissage. Après avoir organisé un colloque consacré à l’éducation au voyage en 2016 avec Astres, publié aux PUR, elle a porté le projet Clasmer d’abord auprès de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne (MSHB) en phase d’amorçage (2017-2019), puis à la Fondation de France (2019-2023). Au sein du projet, elle est en charge du traitement cartographique et statistique, en lien avec l’éducation nationale et Finistère 360, afin de mieux comprendre les caractéristiques et l’évolution des séjours et des centres les accueillant.

Julien FUCHS (responsable axe 1)

Julien Fuchs est Professeur des Universités en Sciences du Sport et de l’Education à l’université de Bretagne Occidentale et membre du Centre de Recherche sur l’Éducation, les Apprentissages et la Didactique (CREAD). Ses recherches portent sur les pratiques corporelles et les mouvements socio-éducatifs (associations de jeunesse, colonies de vacances, etc.) dans leurs liens aux territoires et aux identités locales. Aujourd’hui, ses travaux se concentrent sur les acteurs éducatifs et socio-éducatifs participant à l’éducation à l’environnement. Il a contribué à la recherche CLASMER en prenant en charge la dimension historique du projet et en organisant une formation aux classes de mer des futurs enseignant.e.s de l’INSPE de Bretagne. Il a également coordonné la réalisation de l’exposition finale “La mer c’est classe!”, en lien avec le Master Musées et Patrimoine de Quimper et le DesignLab de l’EESAB de Brest.

Gilles BROUGERE (responsable axe 2)

Gilles Brougère est Professeur émérite de sciences de l’éducation à l’université Sorbonne Paris Nord. Ses recherches portent sur le jeu, le jouet, la culture enfantine de masse et le point de vue des enfants, les apprentissages en situation informelle tout particulièrement au sein de pratiques ludiques et/ou touristiques. Dans le cadre du projet CLASMER il a travaillé sur l’expérience des enfants et leur point de vue sur cette expérience à partir d’observations et d’entretiens collectifs ou focus groups. Il a également animé une formation à la recherche sur les classes de découverte dans le cadre du Master Métiers de l’enseignement et de la formation 1er degré en collaboration avec l’INSPÉ de Créteil.

Amandine CHAPUIS (responsable axe 3)

Amandine Chapuis est maîtresse de conférences en Géographie à l’Université Paris Est Créteil, membre du laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs et formatrice en Inspe. Ses recherches explorent la dimension spatiale des rapports sociaux en questionnant en particulier les inégalités de pratique des espaces (notamment urbains et/ou touristiques) en fonctions des propriétés sociales (genre, classe, race, orientation sexuelle). Dans le champ éducatif, ses travaux s’intéressent aux inégalités scolaires, aux discriminations et aux conditions sociales de mise en œuvre des pédagogies dites « actives ». Au sein du projet, elle a organisé une formation à la recherche sur les classes de découverte dans le cadre du Master Métiers de l’enseignement et de la formation 1er degré en collaboration avec l’INSPÉ de Créteil.

Baptiste BESSE-PATIN

Baptiste Besse-Patin est chargé d’études et docteur en sciences de l’éducation à l’université Sorbonne Paris Nord. Ses travaux portent sur le jeu, ses usages et ses formes et, plus largement, sur le loisir des enfants et des jeunes, en relation avec le travail des professionnelles de l’animation. Cela intègre l’étude de dispositifs autour de l’école et des formes de l’éducation. Dans le cadre du projet CLASMER, en tant que postdoctorant, il a plus particulièrement travaillé sur l’expérience des enfants et leurs points de vue sur cette expérience à partir d’observations et d’entretiens collectifs. Il a également participé à la formation à la recherche sur les classes de découverte dans le cadre du master MEEF en collaboration avec l’INSPÉ de Créteil.

Malo CAMUS-LE PAPE

Après un Master STAPS en Management du sport à l’Université de Bretagne Occidentale, Malo Camus-Le Pape s’est engagé dans une thèse sur l’histoire des classes de mer sous la direction de Julien Fuchs, au Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC) de l’UBO. Dans le cadre du projet Fondation de France, il a plus particulièrement travaillé au sein de l’axe 1 sur la mémoire du mouvement des classes de mer en dépouillant des fonds archivistiques issus de Nautisme en Bretagne (NEB), des archives départementales du Finistère ou encore des archives départementales du Val-de-Marne pour identifier des liens avec le mouvement des Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active (CEMEA) ainsi qu’en menant des entretiens avec des acteurs historiques et contemporains des classes de mer pour comprendre les évolutions.

Fabien ClouettePost-doc en sociologie, UBO

Etienne GUILLAUD

Docteur en sociologie, membre du CRBC  (EA 4451 / UMS 3554) et associé au LABERS (EA 3149), Etienne Guillaud a soutenu une thèse à l’Université de Nantes en 2018 intitulée “De l’attrait à l’usure. Les trajectoires professionnelles des éducateurs sportifs en nautisme”. Ses travaux sont à l’intersection de la sociologie du travail, de l’emploi, des loisirs et de l’éducation. Il s’intéresse particulièrement à la construction d’une légitimité professionnelle et aux modalités de maintien ou de sortie de l’emploi dans des métiers de l’éducation populaire ou sportive.