Quelques pépites d’archives

Le premier axe du projet de recherche est consacré à la dimension historique des classes de mer. Brièvement, il s’agit d’étudier les mémoires des séjours, qu’elles soient écrites ou orales. Cela peut se dérouler par l’intermédiaire d’entretiens avec des ancien·ne·s acteurs et actrices au sein d’associations et d’organisations fédératives, des retraité·es de centres de nautiques ou participant à d’autres instituions gravitant autour des classes de mer. D’autre part, et comme un billet précédent l’évoquait (voir Le goût iodé de l’archive), il s’agit de repérer et compulser des archives personnelles ou institutionnelles, voire de sensibiliser à leur conservation (en collaboration avec le PAJEP, qui s’occupe Archives privées de la jeunesse et de l’éducation populaire).

Parmi les documents collectés, nous avons pu profiter de l’important fond conservé par la cinémathèque de Bretagne (https://www.cinematheque-bretagne.bzh). Ainsi, de nombreux films amateurs super 8, muets et en noir et blanc, sont disponibles suite à leur numérisation. En particulier, plusieurs donnent l’occasion de voir des courtes séquences de classes de mer bretonnes des années 1970 et 1980, voire y sont entièrement dédiés.

De la même façon, au sein de la collection de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel), il est possible de consulter un important fond de vidéos, en majeur partie constitué par les le réseau régional de France 3 et, en particulier, de régions côtières (dont 89 rien que pour la Bretagne) lors des journaux d’actualités (ou au niveau national avec l’émission Thalassa). En particulier, on pourra retenir le long reportage réalisé pour l’émission Les maternelles sur France 5 en mai 2004 (et rediffusé par la suite) qui, jour après jour, suivait le cours d’une classe de mer (lien). En plus du matériau, il est possible de suivre la diffusion, depuis les années 1960, de ce dispositif pédagogique singulier à travers plusieurs canaux de communication, dont la télévision.

À côté des archives papiers, ces matériaux sont précieux pour donner à voir des tranches de vie “passée” des classes de mer ; un aperçu autrement animée de leur déroulement depuis les sorties en mer, la vie quotidienne d’un centre ou des balades sur le littoral…