Coulisses et transcriptions

Après plusieurs sessions d’enquêtes de terrain (durant l’hiver, par ici, ou au début de l’été, par là), et ce malgré la pandémie avec des conditions adaptées, une importante somme de données s’est accumulé au fil des semaines. Que ce soit des photos, des notes d’observations ou des enregistrements d’entretiens avec des enfants et des adultes (enseignant·es, professionel·le·s des centres nautiques…), un travail moins visible peut alors débuter consistant à gérer tous ces matériaux, puis à les transcrire.

Tour de parole après tour de parole, question après question, un souvenir exprimé, des expressions ou un geste perceptible, une intonation particulière, des rires partagés ou encore un long silence peuvent être chargés de significations. Comme illustré, chaque entretien – individuel ou collectif – est retranscrit entièrement, ce qui peut s’avérer particulièrement chronophage. Pourtant, il s’agit d’une étape qui est, d’une part, nécessaire avant toute analyse et, d’autre part, importante, car elle permet de s’imprégner petit à petit des propos tenus par des enfants comme des professionnel·le·s ; propos qui se sont accumulés au fur et à mesure de la recherche et des années.

Après cette phase de transcriptions, et parfois de décodage, s’ensuit une anonymisation qui assure une forme de protection des personnes rencontrées comme des lieux enquêtés. À partir de la somme des matériaux collectés (observations, entretiens avec les enfants et les professionnel·le·s, photos, documents…), pourra débuter le traitement, plus systématique, des données en s’appuyant, notamment, sur leur croisement entre les classes de mer que nous avons pu suivre ces derniers mois. Ces analyses seront ensuite soumises à des événements scientifiques (colloque ou journée d’études tel le futur symposium) et pourront faire l’objet de publications (tels les récents articles dans la revue Norois), diffusant ainsi les résultats de nos recherches.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.