Terrain collectif et estival à Beg Porz

Cette semaine, le domaine de Beg Porz à Moëlan-sur-Mer accueille quatre chercheurs de l’équipe, le temps d’une classe de mer venant de Guern dans le Morbihan. Pendant plusieurs mois, les séjours scolaires avec nuitée(s) ont été suspendus en attendant l’amélioration de la situation sanitaire. La levée récente des restrictions a permis à de rares écoles de réaliser une classe de découverte peu de temps avant la fin de l’année scolaire.

Au programme pour les enfants : de l’optimist sur le Bélon avec des conditions agréables, une pêche à pied miraculeuse dans une pouponnière de congres et d’autres ateliers profitant du cadre de la ria. Bien entendu, il y a eu des moments inoubliables de vie commune, comme le visionnage enthousiaste d’une mi-temps de match de l’équipe de France, avec les copains et les copines du lever au coucher, un temps loin des parents.

En plus des observations, nous avons pu mener plusieurs entretiens avec différentes personnes du centre afin de mieux saisir leurs activités et leur travail pendant les classes de mer, ainsi que réaliser des focus groups avec les enfants accueillis pour en apprécier les expériences.

Une séance — observée — de pêche à la balancine dans le port du Bëlon

Après plusieurs mois de vie académique, le plus souvent à distance par l’intermédiaire des visioconférences, ce fût une occasion de faire grandement avancer le programme de recherche en récoltant de nouvelles données. C’était aussi l’occasion pour notre équipe de se retrouver entre collègues pour échanger de vive voix et partager nos dernières avancées.

Merci donc à l’école des Korrigans de Guern et au centre de Beg Porz pour leur accueil.

Un poulpe découvert lors de la pêche à pied


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.