Publications récentes

Mars 2020

Le temps des jolies colonies de vacances – Julien Fuchs, Presses du Septentrion, 2020.

Entre 1944 et 1960, les colonies de vacances deviennent en France un phénomène social majeur, concernant des centaines de milliers d’enfants et d’adolescents. Soucieux d’accompagner l’expansion de ces structures nées d’initiatives privée, l’État bâtit à leur encontre une politique spécifique et leur dédie une administration. Autour de la figure d’Étienne Bécart, celle-ci est en charge de règlementer le secteur, d’organiser son subventionnement, de structurer un système d’inspection et d’impulser une orientation pédagogique en s’intéressant notamment à la formation des cadres. Basé sur les archives de la Direction générale de la Jeunesse et des Sports, mais aussi sur des sources audiovisuelles originales, ce livre montre comment un service public des colonies se construit, non sans difficultés, en prenant appui notamment, mais sans exclusivité, sur l’univers laïc, et en confrontant ses intentions généreuses à d’incontournables limites dans cette société française de la IVe République.

Le temps des jolies colonies de vacances ; au coeur de la construction d'un service public, 1944-196

——————————————————————————————-

17 janvier 2019

L’éducation au voyage – Emmanuelle Peyvel (dir.), PUR, 2019.

Les auteurs réunis ici se proposent de comprendre sous l’angle de l’éducation au voyage la mondialisation du tourisme, en posant l’hypothèse selon laquelle cette dernière est étroitement liée à la question de la construction et de la circulation des savoirs. Apprendre constitue une motivation touristique fondamentale, et symétriquement la mondialisation multiplie de manière inédite les situations d’apprentissage à de vastes échelles.